Parcours cinéphile au Festival Lumière

Du 8 au 16 octobre 2016 à Lyon
Stage franco-allemand
Dans le cadre du Festival Lumière

Catherine-Deneuve_image-gauche

© Patrick Swirc – Modds

Du 8 au 16 octobre 2016, un groupe franco-allemand a eu la chance de vivre un Parcours de cinéphile au Festival Lumière 2016, organisé par la Plattform.

Comprenez par cela une semaine de critique et d’analyse de films, où les accrédités au festival ont assisté à pas moins d’une vingtaine de séances, lorsque ceux-ci ne mettaient pas en scène leur propre court-métrage.

Ils ont ainsi participé de façon intense à cette huitième édition du Festival, qui accueille plus de 150 000 spectateurs chaque année, à l’endroit même où fut réalisé le tout premier film de l’histoire à l’aide du cinématographe par les frères Lumière ! (www.festival-lumiere.org).

Chaque stagiaire avec ses connaissances cinématographiques, étendues ou non, a pris part à l’analyse de scènes issues de la sélection de films choisis par l’intervenant fil rouge de notre semaine – Dominique Preusse. Ce dernier, réalisateur allemand vivant en France, fut accompagné au cours de deux belles journées par Peter Schott, conseiller pour des festivals de films et ancien co-directeur du service pédagogique du Goethe-Institut de Nancy. Des scènes de films piochées parmi (à titre d’exemple) Manhattan de Woody Allen ont été comparées avec d’autres films parfois plus récents, tel que Match Point du même réalisateur. Ces analyses ont permis de développer l’œil cinématographique des participants dès le début de la semaine.dsc03880Du générique de début à la musique du film, en passant par le jeux des acteurs et le contexte historique ou culturel… tout fut prétexte à discussion pour approfondir les débats, même en dehors des séances d’analyse…

Se prêtant au jeu du festivalier cinéphile, les participants se sont rendus dans pas moins de 7 lieux de projection et ont parcouru la ville placardée d’affiches à l’image de Catherine Deneuve – prix Lumière 2016. Ils ont sur leur chemin croisé Quentin Tarantino, Antoine Sire, Clotilde Courau, Alice Taglioni, Bertrand Tavernier, Jean-Paul Salomé, parmi d’autres…

Parmi les films visionnés, des grands classiques avec Catherine Deneuve (Répulsion de Roman Polanski, La Sirène du Mississipi de François Truffaut, …), mais aussi des hommages aux femmes (Dance, Girl, Dance de Dorothy Arzner, La Scandaleuse de Berlin de Billy Wilder ou encore Qiu Ju, une femme chinoise de Zhang Yimou, …). Des séances spéciales ont rythmé la semaine, notamment la soirée d’ouverture en présence de nombreuses personnalités (Quentin Tarantino, Agnès Varda, Monica Bellucci …) et un ciné-concert plus que comique dans la salle de l’Auditorium de Lyon avec deux films de Buster Keaton au programme (accompagné par l’orchestre national de Lyon).

sans-titreAu milieu de la semaine, Dominique Preusse a initié un atelier pratique sur la direction de l’acteur, qui s’est déroulé au Centre Social Bonnefoi. Ce moment a permis aux participants de percevoir toute la difficulté de donner les bonnes indications aux comédiens que l’on souhaite mettre en scène : contexte, sous-titres, antécédents, personnages, lieux… Mais aussi la difficulté d’adopter la bonne manière de communiquer (si elle existe) pour se confronter aux personnalités d’acteurs parfois sulfureux !

A la suite de cet atelier, certains participants ont poussé le travail jusqu’à mettre en scène leur propre courte scénario, interprétée par des duos du groupe, la réaliser, filmer, et procéder au montage d’un court-métrage.

L’accompagnement bienveillant et les savoir-faire de Dominique Preusse et Peter Schott, ont instauré une confiance dans le groupe qui a permis à chacun de répondre à ses interrogations cinématographiques et d’apprendre de tous. Bien que la moyenne de trois films visionnés par jour ait certainement apporté un peu de fatigue inhérente au rôle du festivalier assidu, la semaine s’est terminée dans la bonne humeur pour les plus courageux, avec « La Nuit de la Bande de Potes » à la Halle Tony Garnier de Lyon (L’Aventure c’est l’aventure de Claude Lelouche, Very Bad Trip de Todd Philips, Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré et Les Bronzés font du ski de Patrice Leconte).

dsc03824


Intervenants :

Dominique-Preusse-NetBDominique Preusse est un réalisateur allemand et professeur de cinéma à Paris. Après des études en réalisation à Berlin, Paris et Toulouse, il a co-créé en 2015 l’association franco-germano-chinoise SPLIT SCREENS avec laquelle il produit et réalise des projets audiovisuels internationaux.  De plus, il travaille pour la télévision allemande, l’ARD et la ZDF. Dans ses films, souvent multilingues, Dominique Preusse explore la liberté de ses personnages.
www.splitscreens.fr/fr/preusse.html

Dominique Preusse sera accompagné à différents moments de  la semaine par
Foto.SchottNetBPeter Schott : anciennement co-directeur du service pédagogique du Goethe-Institut Nancy, professeur de cinéma à l’IECA Nancy et à l’ Université de Metz., il est aujourd’hui conseiller du Festival du Film International Nancy-Lorraine.


Infos du stage à télécharger :


Atelier organisé par la Plattform en partenariat avec Split Screens, Les Französische Filmtage Tübingen et l’Institut Lumière pour le Festival Lumière, avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et de la Région Auvergne – Rhône-Alpes.

logositelumière