Théâtre d’objet et jeu masqué

Du 24 au 31 juillet 2016
Stage franco-allemand au festival Mimos à Périgueux

Vers un théâtre onirique …

Tout au long de la semaine, les participants ont travaillé autour du jeu masqué, mais aussi à l’introduction de matériaux dans le jeu et à la construction d’objets marionnettiques. Le but étant de transformer l’inerte en vivant, les objets en figures, et les matériaux en marionnettes.

Par ailleurs, ils ont pu voir de nombreuses pièces du Festival international des Arts du Mime et du Geste « Mimos », en lien avec la thématique du stage.

13909090_548610735345534_1016399734401006714_oLa mime et intervenante allemande Anke Gerber leur a apporté les bases du jeu masqué. En quelques manipulations, chacun construisit d’une feuille blanche un simple masque de papier… qui au gré des formes naissantes du nez ou des yeux pouvait induire les traits d’un personnage.

13923561_548609322012342_7526429039596692909_oComme allant de soi, les participant se sont glissés derrière ces masques aux formes aviaires et se sont les uns après les autres présentés dans de courtes scènes devant le reste du groupe. Il fut étonnant de voir comme du simple port de tête, de la vitesse du mouvement ou encore du regard adressé au public, des histoires ont pu naître. A l’appui de cette expérience, Anke Gerber sensibilisa le groupe à l’impact du corps dans le jeu masqué et les conduisit dans un travail avec des « demi-masques » et autres papiers imprimés. Le défi était alors de lier jeu et technique, tout en respectant la règle principale : il faut aimer son masque !

Le metteur en scène français Lionel Ménard introduisit le théâtre d’objets… les yeux fermés, les participants ont touché du doigt un nouvel accès à des substances du quotidiens. Avec finesse et engagement corporel ils ont du apprendre à appréhender la matière comme partenaire de jeu, à part entière avec ses besoins et ses envies de s’exprimer !

13925439_548615172011757_4598743972553148965_oEt lorsque la main pleine de spaghettis, le papier kraft ou encore le visage couvert de papier aluminum s’animèrent sous des formes différentes, (animaux dangereux, aquatiques ou expressions singulières, …), les participants prirent conscience des ponts entre matière et marionnettes.

En parallèle de la recherche avec différents matériaux et de la construction de courtes scènes, le travail avec objets fut également présent. C’est ainsi que le groupe pu faire la connaissance de Pims, presse-ail tout endormi ou encore de la spatule en plastique nommée Dudule, qui par exemple mena une folle histoire d’amour avec une plaque électrique trop chaude…

Certains francophones, d’autres germanophones, tous ont mis du cœur à l’ouvrage à découvrir (ou retravailler) ce domaine artistique des arts masqués et du théâtre d’objet. Les séances de travail ont alternées pratique individuelle, scènes en petits groupes interculturels, et échanges autour des spectacles visionnés.

13920300_548617155344892_6290746874255937738_oEnfin l’ensemble de la semaine se termina par une présentation au public du travail et exercices pratiqués pendant la semaine. Ce fut également l’occasion pour les participants de tester leurs courtes scènes devant le public festivalier. C’est ainsi que la combinaison d’objets, masques et matériaux, avec leur potentiel humoristique, et le travail assidu d’un groupe enthousiaste aboutit à la construction de premières ébauches prometteuses.

Plus de photos sur notre page facebook


Intervenants :

Anke Gerber Anke Gerber
Après des études de danse et de philosophie, elle se spécialise en mime, danse, mise en scène et enseigne les techniques de mime, le clown, le théâtre gestuel et masqué en Allemagne et en Autriche.

L.MénardLionel Ménard
Formé à l’école de Marcel Marceau, il a travaillé 10 ans avec lui, avant de découvrir l‘univers de Philippe Genty puis Jean-Paul Goude. Aujourd‘hui, il est metteur en scène et pédagogue et travaille principalement en France et en Allemagne.


Informations à télécharger :


Atelier proposé par la Plattform (association Plateforme de la jeune création franco-allemande) et le festival Mimos à Périgueux, en partenariat avec le Mime Centrum à Berlin. Avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et de la Région Rhône-Alpes.

logossiteweb