Soirée Europalabres 2015

Europalabre

La soirée Europalabres s’est déroulée le 16 avril 2015 à 19h, à La Maison des Passages, 44 Rue Saint-Georges, 69005 Lyon, (Metro ligne D : arrêt Vieux Lyon)

Dans le cadre de son projet d’échange de jeunes européens Les jeunes vivent l’Europe, la Plateforme de la jeune création franco-allemande et la compagnie Combats Absurdes ont organisé une soirée d’échanges et d’improvisation théâtrale autour de la citoyenneté européenne et des langues.

En présence de :

  • Michel Kneubühler, chargé d’enseignement à l’Université Lumière – Lyon 2
  • Anna Kupfer, comédienne, chanteuse aux répertoires de poésies chantés en plusieurs langues
  • Pierre Janin, président de l’Association pour la Promotion de l’InterCompréhension
  • Marina Picciotto, bénévole italienne à la Cimade, association pour le droit des réfugiés et des migrants
  • Jean-Luc Vidalenc, animateur-formateur à la DSDEN du Rhône – pôle élèves allophones

L’identité européenne se caractérise par la diversité des cultures et des langues qui la constituent. Une Europe certes unie mais loin d’être uniforme. Quel rôle peut jouer cette diversité, notamment linguistique, dans l’expression d’une citoyenneté européenne ? Invitées à échanger, dialoguer, palabrer avec des professionnels, des artistes et des jeunes de tous horizons, c’est autour de cette question que se sont réunies une centaine de personnes le 16 avril dernier.

Europalabres2

« Pour écrire (improviser) ensemble une histoire – sur une scène de théâtre et dans notre vie (…) il faut affirmer sa propre personnalité tout en s’ouvrant à celle de l’autre. » Matthieu Loos, Cie Combats Absurdes.

Pour en savoir plus : visionnez le reportage réalisé par l’équipe de France 3 Région, le 15 avril dernier.

©Images France 3 Rhône-Alpes – 15 avril 2015

En partenariat avec la Maison de l’Europe et des Européens, Europe Direct, Euroguidance, le Goethe-Institut, l’Instituto Cervantes, La Maison des Passages, la compagnie Combats Absurdes, l’APIC (Association pour l’intercompréhension), le café linguistique Kotopo. Avec le soutien de la Fondation Hippocrene, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et de la Région Rhône-Alpes.