Danse au musée : restitution publique

Restitution publique du stage franco-allemand « Danse au Musée »
samedi, 17 septembre 2016 à 17h
au Théâtre antique de l’Odéon – Musée Gallo-Romain de Lyon
Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine et de la Biennale de la Danse

Lors du stage « Danse au musée », les participants venus d’Allemagne et de France ont exploré avec leurs corps et sous la direction de Liz King et Florian Bilbao, le Musée Gallo-Romain de Lyon. Ils se sont interrogés sur les frontières entre les spectateurs et l’œuvre. Samedi 17 septembre 2016, ils ont présenté le résultat de cette semaine d’expérimentations dans ce lieu magique – qui fut il y a plus de 2000 ans le centre culturel de la ville « Lugdunum » : le théâtre antique de l’Odéon.

img_0916Pour cette présentation de leurs travaux au public, chaque participant a tour à tour présenté une expérience particulière qu’il a vécu au cours de la semaine, à l’aide de mouvements du corps ou de mots. Ainsi, une participante a par exemple partagé son expérience du passage d’un corps de spectateur en un corps d’acteur. Cette transition, elle l’a vécue plusieurs fois au cours de la semaine de stage, découvrant le musée… Comment cette transition se manifeste-t-elle corporellement ? C’est ce qu’elle a essayé d’exprimer courageusement au public, accroché malgré une pluie persistante sur les pierres du théâtre…

Une autre personne a tenté d’illustrer ce que l’on peut comprendre sous les termes « la démocratie des objets » au musée. Comment prendre part à l’espace d’exposition et comment plonger dans la matière avec le corps d’un danseur ?

img_1019Un troisième aspect, fut celui de la rencontre avec les visiteurs. Les visiteurs, venus pour visiter le musée, n’ont pas été préparés à découvrir de la danse au détour de l’exposition… Comment donc attirer leur attention et les inviter à s’intéresser à la danse, afin de créer un lieu de partage entre danseur et visiteur ?

Enfin,  l’ensemble du groupe monta sur scène pour une improvisation commune, entrecoupée par les créations de solos travaillés au cours du stage expérimenté dans l’espace muséal. Malgré les intempéries, 150 spectateurs se sont assis afin d’accueillir ces riches cadeaux offerts par les danseurs amateurs ou professionnels de France et d’Allemagne.

texte: Marie-Christine Kesting

Événement proposé par la Plattform (association Plateforme de la jeune création franco-allemande) en partenariat avec la Biennale de la Danse Lyon et le Musée Gallo-Romain Lyon. Avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et de la Région Auvergne – Rhône-Alpes.

Composition Logos